Kono Danshi, Sekka ni Nayandemasu. - この男子、石化に悩んでます。 - Manga Anime

Manga Anime

Kono Danshi, Sekka ni Nayandemasu. - この男子、石化に悩んでます。

Rédigé par fleuredecerisier 6 commentaires

Non Licencié

Note : ❀❀❀❀


Auteur : Yamamoto Sobi
Catégorie : BOY'S LOVE - SHONEN AI
Année : 2014
Genre : Science Fiction - Shônen Ai - Surnaturel 
Nombre d'épisodes : 1 OAV

Visionnable sur : hinata-online-community.fr


Résumé :

Quatrième projet du concept Kono Danshi 
après les OAV Uchuujin to Tatakaemasu, 
Ningyo Hiroimashita et le Drama CD Akunin to Yobaremasu.

Tamari Ayumu est un lycéen qui a développé une maladie particulière.
 Le jeune homme se transforme peu à peu en pierre lorsqu’il est nerveux.
 A cause de cela, il n’a jamais réussi à s’intégrer dans sa classe.
 Excepté depuis son redoublement, où Ayumu a voulu se réinventer.
Son professeur de biologie, Onihara Koya, 
va s’intéresser de près à la particularité de son élève. 
Fasciné par les pierres, il ne peut s’empêcher d’admirer la transformation d’Ayumu.


 

Mon avis :
J'aime beaucoup les projets de Kono Danshi, leur design magnifique.
Ce celui ci, est vraiment sublime, touchant mais triste aussi. Même si il est de catégorie BL, je le trouve vraiment soft, même trop ont aimerais en voir plus.. c'est dommage !
En tout cas, je le recommande tout de même ! 





               Tamari Ayumi
                     Onihara Kouya



*

6 commentaires

#1  - Nekooo-chan a dit :

j'adore tout les animes Kono Danshi, le graphisme est original et magnifique comme l'histoire

Répondre
#2  - fleuredecerisier a dit :

Je suis bien d'accord :D

Répondre
#3  - univers-asia a dit :

Pourquoi pas ! En plus il y a un seul oav donc je mets de côté pour le voir dans les prochains jours;

Répondre
#4  - fleuredecerisier a dit :

Oui, tu as raison, en plus il est vite vue :D

Répondre
#5  - journal-of-manga6666 a dit :

je l'ai déjà vu , il est trop mimi

Répondre
#6  - fleuredecerisier a dit :

Oh oui ^^

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot zhiv ?

Fil RSS des commentaires de cet article