Pinocchio – 피노키오





Résumé

En l’an 2000, Gi Ha Myeong mène une vie des plus heureuses aux côtés de ses parents et de son frère Gi Jae Myeong, jusqu’au jour où leur père, Gi Ho Sang, capitaine d’une escouade de pompiers, disparaît soudainement lors d’une explosion d’usine, dans une tentative de sauvetage au cours de laquelle plusieurs de ses hommes trouvèrent la mort. Le corps de ce dernier restant introuvable, les médias s’emparent de l’affaire en faisant de lui leur bouc émissaire. Dans un combat acharné afin d’obtenir les meilleures audiences, la journaliste de MSC, Song Cha Ok, allègue que Ho Sang a survécu à l’explosion et vit désormais caché car se sentant responsable de la mort de ses hommes, ce qui sera à l’origine de tristes évènements au sein de la famille Gi. Des années ont passé et Ha Myeong exerce à présent comme chauffeur de taxi. Il est désormais connu sous le nom de Choi Dal Po après avoir été adopté par le grand-père de Choi In Ha, celle-ci se trouvant être la fille de Song Cha Ok et souffrant du syndrome de Pinocchio. Malgré son aversion profonde pour la journaliste Cha Ok en particulier et pour les médias en général, il finira pourtant par développer des sentiments à l’égard d’In Ha. Déterminé à la soutenir dans son rêve de devenir reporter sur les traces de sa mère, Dal Po annonce à tous sa résolution à intégrer également le milieu médiatique. C’est ainsi que tous deux deviennent de nouvelles recrues pour des chaînes de télévision concurrentes et très populaires, tout comme Seo Beom Jo, riche héritier ayant développé un lien assez particulier avec In Ha et Yun Yu Rae, autrefois fan d’idoles et usant désormais son caractère obsessionnel et déterminé afin de se démarquer dans cet univers de rivalité et de chasse aux scoops.

Mon avis

Bon déjà, le syndrome complètement pas crédible mais, qui reste vraiment mignon. En plus, le casting est vraiment géniale dans sont ensemble, et j’ai été contente de retrouver l’actrice Park Shin Hye (Choi In Ha) et de l’acteur Lee Jong Suk (Choi Dal Po / Gi Ha Myeong). Deux excellent artistes, qui jouent à la perfection et dont je suis fan. Quant à l’histoire, elle est juste formidable, très prenante et touchante. J’ai eut le gros coup de coeur pour ce drama. J’ai passé un excellent moment devant c’est épisodes, qui d’ailleurs j’ai dévoré très rapidement. Je vous recommande absolument cette série Coréenne qui en vaut la chandelle.

Park Shin Hye
Rôle :
Choi In Ha
Kim Young Kwang
Kim Young Kwang
Rôle :
Seo Beom Jo
Lee Jong Suk
Lee Jong Suk
Rôle :
Choi Dal Po / Gi Ha Myeong
Jeong In Gi
Jeong In Gi
Rôle :
Gi Ho Sang
Lee Yu Bi
Lee Yu Bi
Rôle :
Yun Yu Rae
Yun Gyun Sang
Yun Gyun Sang
Rôle :
Gi Jae Myeong

3 Commentaire(s)

  1. Saranghae Saranghae dit :

    Je ne comprends pas pourquoi tu dis que le syndrome n’est pas crédible. Le drama est tiré du genre fantastique, puisque ce syndrome médical est complètement inventé pour le drama.

    Pour ma part, j’ai bien aimé au début, mais quand j’ai vu que c’était par moment le monde des bisounours, ça m’a un peu soulé. J’ai perdu un peu d’intérêt et la relation du couple est vraiment longue à évoluer.

      1. Saranghae Saranghae dit :

        oui, mais je la refais parce que je pense qu’il y a un truc qui t’échappe. Si c’est du fantastique, c’est bien parce que le syndrome n’existe pas. Donc, on ne parle pas de crédible ou pas dans ce cas-là. C’est comme si tu parlais des licornes (je prends un truc à l’excès pour que tu vois bien le genre), et que tu disais, c’est pas crédible car elle n’existe pas. Mais en même temps, on s’en doute bien. Tu vois le truc ?

Laisser un commentaire