Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba – 鬼滅の刃




Licencié



Auteurs : , ,

Type :

Sous Catégorie :

Année : ,

Genre : , , , , , ,

Nombre d'épisodes : , ,


Visionnable sur :


Résumé

La série :

Basé sur le manga Kimetsu no Yaiba de Gotoge Koyoharu.


Depuis les temps anciens, il existe des rumeurs concernant des démons mangeurs d’hommes qui se cachent dans les bois. Pour cette raison, les citadins locaux ne s’y aventurent jamais la nuit. La légende raconte aussi qu’un tueur de démons déambule la nuit, chassant ces démons assoiffés de sang. Pour le jeune Tanjirou, ces rumeurs vont bientôt devenir sa dure réalité… Depuis la mort de son père, Tanjirou a pris sur lui pour subvenir aux besoins de sa famille. Malgré cette tragédie, ils réussissent à trouver un peu de bonheur au quotidien. Cependant, ce peu de bonheur se retrouve détruit le jour où Tanjirou découvre que sa famille s’est fait massacrer et que la seule survivante, sa sœur Nezuko, est devenue un démon. À sa grande surprise, Nezuko montre encore des signes d’émotion et de pensées humaines. Ainsi, commence la dure tâche de Tanjirou, celle de combattre les démons et de faire redevenir sa sœur humaine.


Film – Kimetsu no Yaiba : Kyoudai no Kizuna : NON VUE

Il s’agit de la diffusion des 5 premiers épisodes de la série animée Kimetsu no Yaiba sous forme de film.


Film 2 – Gekijouban Kimetsu no Yaiba : Mugen Ressha-hen :

Ce film adapte l’arc du Demon Train.


Enmu, la première Lune Inférieure, a été chargé de tuer Kamado Tanjirô pour devenir une Lune Supérieure et avoir plus sang de Muzan. Pendant ce temps, Tanjirou, Zenitsu et Inosuke décident d’acheter des billets pour monter à bord du train de l’infini et ainsi rejoindre Rengoku Kyôjurô, le Pilier de la flamme, dans l’espoir d’en apprendre d’avantage sur la danse du dieu du feu.


Aitre adaptation :
. Kimetsu no Yaiba : Hinokami Chifuutan (Jeu Vidéo)
. Kimetsu no Aima! (Manga)
. Demon Slayer (Manga)

Mon avis

Un animé autant géniale que sublime, que ce soit pour sont histoire, plus qu’originale et fabuleuse que sont design qui est fort agréable à regarder, un plaisir pour nos pupilles. Il est vraiment magnifique, avec c’est trait particulier, et c’est couleur à nous émerveiller. Un excellent Shonen qui pourrait être presque un Seinen. Je le compte d’ailleurs dans mes coups de coeur. Le protagoniste principale Kamado Tanjirô, un jeune garçon touchant, fort et courageux, qui a subit un événement tellement tragique, mais qui se laissera guidé par sa force et sont bute ultime, j’ai adoré découvrir ce personnage, qui au passage à un graphisme très beau. Ensuite j’ai aimé sa jeune soeur, Kamado Nezuko une belle jeune fille, au destin dramatique, mais qui par tout les moyens restera auprès de sont grand frère. Une relation forte en sentiment s’en ambiguïté, car je vous avoue avoir eut peur d’une mise en place d’un léger incest, mais ce ne fût pas le cas. Juste l’histoire d’un grand frère près a tout pour sa petite soeur. Après concernant les autres personnages, j’ai adoré Urokodaki Sakonji, un père de substitution et professeur a la fois, un homme fort et intelligent. Je fût émus lors de ses larmes de retrouvaille… Sabito et Makomo, deux beau personnages qui ont subit une triste fin, mais même en tant que fantôme, ils sont terriblement important a l’évolution du protagoniste, je vous avoue avoir sortie les mouchoirs lors de leur rencontre… Agatsuma Zenitsu, étant fan des mimiques dans les animé, avec ce personnage je suis comme qui dirait a mon plat, il est juste excellent pour ma pars, je dirais même que c’est grâce a ce personnage que l’on c’est quelle genre d”animation sait, un Shonen ! En tout cas il m’as bien fait rire, en mode peureux… Après j’ai bien aimé Hashibira Inosuke malgré sa débilité, mais il est tellement fort. De très bon personnages, est pas qu’eux, tous je dirais, ils font tous avancé la série à leur manières. Je vous recommande absolument cette série japonaise, un chef d’oeuvre.

Kamado Tanjirô
Kamado Tanjirô
Hashibira Inosuke
Hashibira Inosuke
Kamado Nezuko
Kamado Nezuko
Agatsuma Zenitsu
Agatsuma Zenitsu
Kibutsuji Muzan
Kibutsuji Muzan
Sabito & Makomo
Sabito & Makomo

Laisser un commentaire